Clichés de Lomé, ma ville natale

Sharing is caring!

Une passion que je me suis découverte il y a quelques années : la photographie. Immortaliser un moment, faire découvrir un lieu, c’est ce que je fais quelques fois seule ou avec des amis…

Aujourd’hui, le 27 avril, mon pays fête le 58ème anniversaire de son accession à l’indépendance. Je vous propose donc une découverte de la capitale togolaise, Lomé, à travers ces quelques clichés. Et si c’est vrai qu’une image vaut mille mots, trêve de bavardage, je vous laisse découvrir ma ville natale.

 

Le monument de l’indépendance

Le monument de l’indépendance représente une femme tenant un flambeau. Il a été érigé peu après l’indépendance du Togo en 1960. On peut lire sur le flanc est du monument : « Peuple Togolais par ta foi et ton courage une nation est née ». Une retraite au flambeau a lieu chaque 26 avril, veille du jour anniversaire de l’indépendance du Togo. Non loin se trouve le palais des congrès de Lomé où se déroulent certains concerts et événements qui ont lieu dans la capitale.

Le monument de l’indépendance vu de face. Ce lieu est important car il a été érigé à la mémoire de tous les enfants du pays qui se sont battus pour l’indépendance du Togo. Il nous rappelle l’histoire de notre cher pays. Crédit photo : Inda ETOU
Les petites allées de la place de l’indépendance. Crédit photo : Inda ETOU
La grande allée qui mène au monument. Crédit photo : Inda ETOU
Le flambeau du monument de l’indépendance. Crédit photo : Inda ETOU
Le monument de l’indépendance avec au loin le palais des congrès de Lomé. Crédit photo : Inda ETOU
Le monument de l’indépendance. Crédit photo : Inda ETOU
Les petites allées de la place de l’indépendance. Crédit photo : Inda ETOU
Palais des congrès de Lomé. Crédit photo : Inda ETOU

 

Le coucher de soleil sur la place de l’indépendance. Crédit photo : Inda ETOU

Le quartier administratif de Lomé

Outre, les ministères, les ambassades, les représentations diplomatiques, les représentations résidentes des organisations internationales on y retrouve le musée national, l’hôtel du 2 février, des châteaux d’eau jumelles de l’époque coloniale… Le quartier administratif est situé près de la place de l’indépendance.

Le musée national. A mon avis, c’est l’un des lieux les plus importants du pays car il regorge d’objets représentant différentes ethnies. C’est un peu le miroir du Togo. Crédit photo : Inda ETOU
L’hôtel du 2 février. Crédit photo : Inda ETOU
L’hôtel du 2 février. Crédit photo : Inda ETOU
Monument des martyrs avec l’inscription RT (pour République Togolaise) situé dans le quartier administratif. Ce monument a été érigé en hommage à tous ceux qui sont morts (de l’esclavage à l’indépendance) en luttant pour un Togo meilleur. Crédit photo : Inda ETOU

 

Les châteaux d’eau jumelles de l’époque coloniale. Crédit photo : Inda ETOU

 

La colombe de la paix 

Monument dédié à la paix et représentant une colombe perchée sur un globe, tenant un brin de laurier dans son bec. C’est aussi un carrefour (l’un des plus connus) reliant quatre des plus grands axes de Lomé : le boulevard du Mono, l’avenue de la paix, le boulevard Eyadema et l’avenue Maman N’danida.

La colombe de la paix lors des fêtes de fin d’année. Le rond est l’un des plus pratiqués à Lomé. Des milliers de Togolais s’y rassemblent chaque année pour fêter le nouvel an et l’événement est appelé Caliente. Crédit photo : Inda ETOU
le boulevard du Mono une nuit des fêtes de fin d’année. Crédit photo : Inda ETOU
La colombe de la paix en pleine journée. Crédit photo : Inda ETOU
Le boulevard du Mono un après-midi. Crédit photo : Inda ETOU

 

La plage de Lomé 

On y retrouve les restes de l’ancien warf de Lomé, des pirogues, l’ancien palais de justice, l’hôtel de la paix, l’ancien parlement, l’hôtel Palm Beach et j’en passe…

Les restes de l’ancien warf de Lomé. Le warf est l’un des vestiges de l’époque coloniale. Pour moi, elle est le témoignage d’une époque que je n’ai pas connue : celle du Togo allemand. Crédit photo : Inda ETOU
Une pirogue en pleine mer. Crédit photo : Inda ETOU
L’hôtel Palm Beach vu depuis la mer. Crédit photo : Inda ETOU
L’ancien Warf de Lomé. Crédit photo : Inda ETOU
Une pirogue à la plage de Lomé. Crédit photo : Inda ETOU
Une pirogue à la plage de Lomé. Crédit photo : Inda ETOU
L’ancien Warf de Lomé. Crédit photo : Inda ETOU
La plage de Lomé. Crédit photo : Inda ETOU
Hôtel de la Paix Lomé- L’hôtel est l’un des plus anciens de la capitale. Il a une architecture particulière et rappelle de bons souvenirs à toute une génération (celle de mes parents). Crédit photo : Inda ETOU
Tropicana, une plage située à Avepozo (un quartier de la banlieue de Lomé). Crédit photo : Inda ETOU
La plage de Lomé. Crédit photo : Inda ETOU
L’ancien palais de justice de Lomé vu de la plage. Crédit photo : Inda ETOU
L’ancien palais de justice de Lomé. Crédit photo : Inda ETOU
L’ancien parlement de Lomé. Crédit photo : Inda ETOU
Les restes de l’ancien warf de Lomé. Crédit photo : Inda ETOU

 

Le Boulevard du 13 janvier (reliant la plage à l’intérieur de la ville) et le Boulevard de la République (reliant la frontière Togo-Ghana à la frontière Togo-Bénin)

Vous y trouverez, outre l’activité commerciale sur le boulevard du 13 janvier, des immeubles comme ceux de la BTCI, de la BOAD, de la BIDC, du groupe Ecobank ETI, de l’hôtel Onomo et une représentation des tata tamberma.

Boulevard du 13 Janvier. Crédit photo : Inda ETOU
Le boulevard de la République. Crédit photo : Inda ETOU
Immeuble de la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC). Crédit photo : Inda ETOU
Immeuble de la Banque Togolaise du Commerce et de l’Industrie (BTCI). Crédit photo : Inda ETOU
Immeuble de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD). Crédit photo : Inda ETOU
Hôtel Onomo Lomé. Crédit photo : Inda ETOU
Immeuble du groupe Ecobank ETI. Crédit photo : Inda ETOU
Représentation des tata tamberma (habitat classé patrimoine mondial de l’Unesco) à Lomé. Cette construction que l’on retrouve sur le boulevard de la République m’a toujours intriguée car j’ai peu d’informations la concernant. J’aimerai bien visiter l’intérieur un jour. Crédit photo : Inda ETOU
Boulevard de la République. Crédit photo : Inda ETOU

 

Les marchés de Lomé

Des lieux animés où vous trouverez tout ce dont vous avez besoin mais surtout des femmes et des hommes qui maîtrisent le marketing. Les revendeurs et revendeuses vous interpelleront, vous négocierez et vous conviendrez d’un prix.

Marché à Lomé. Crédit photo : Inda ETOU
Etalage d’huile et de sacs de riz. Crédit photo : Inda ETOU

 

Etalage de céréales (Maïs, gari, haricot…). Crédit photo : Inda ETOU
Etalage de tubercules et de céréales. Crédit photo : Inda ETOU
Etalages de céréales. Crédit photo : Inda ETOU
Etalage d’épices, de piments, d’oignons…
Le jour de marché à Lomé. Crédit photo : Inda ETOU

 

La Cathédrale de Lomé

Construite à l’époque coloniale, la cathédrale du Sacré-Cœur de Lomé est une des rares constructions de l’époque qui a résisté au temps. Elle est située au grand marché de Lomé.

La cathédrale de Lomé. Crédit photo : Inda ETOU
La cathédrale de Lomé. Crédit photo : Inda ETOU

 

Le rond point des deux Lions

Rond-point, dont j’ai parlé dans mon billet intitulé « Sitou, la zedwoman », il est situé à Agoè (un quartier de Lomé). Le nom du rond-point lui vient des statues qu’on y trouve : celles des deux lions des armoiries de la République Togolaise.

Rond-Point des deux lions à Lomé. Crédit photo : Inda ETOU

 

La circulation à Lomé

La moto est le moyen de déplacement le plus pratique et le plus populaire à Lomé. Aussi, les zedmen (conducteurs de taxi-motos) et leur « oléyia » ( qui veut littéralement dire: « Tu vas ? » ou « Où vas-tu ? » en mina, une langue vernaculaire du sud du Togo) sont entrés dans nos habitudes.

Quelques moyens de déplacement à Lomé. Crédit photo : Inda ETOU

 

Pour finir, ces quelques clichés sans catégories mais qui vous feront peut-être sourire…

Et oui… J’ai des amis qui essaient de toucher le sommet de l’hôtel du 2 février. Crédit photo : Inda ETOU
Lui, il est aussi fou que moi… Un ami hors du commun. Crédit photo : Inda ETOU
Un groupe d’enfants en train de jouer. Ce cliché m’a rappelé beaucoup de souvenirs… Crédit photo : Inda ETOU
Et moi… Pour ceux qui pourraient deviner où se trouve ce lieu… Crédit photo : Rico EDOH

 

Et voilà ! C’est fini. Ce billet-photo est le premier d’une série. Dans les mois à venir, je partagerai avec vous des clichés d’autres villes de mon cher pays. En attendant, je souhaite une bonne fête de l’indépendance à tous mes compatriotes. A mes ami(e)s d’ailleurs, n’hésitez pas à faire un tour au Togo si vous en avez l’occasion. Je me ferai un plaisir de vous faire visiter. A bientôt ! 🙂

 

 

 

Sharing is caring!

  19 comments for “Clichés de Lomé, ma ville natale

  1. Mouzakirou
    28 avril 2018 at 9 h 30 min

    Merci à toi Inda pour tes efforts. Je suis fier de toi.
    Akpé kaka, yehowa né yrawo

    • Inda
      28 avril 2018 at 10 h 12 min

      Amen! Merci beaucoup pour la lecture fofo!

  2. Kotchnestor
    29 avril 2018 at 19 h 29 min

    Très belle photos ma chère.. Continue seulement. C’est Dieu qui est fort

    • Inda
      29 avril 2018 at 20 h 06 min

      Merci asso… Et oui, c’est Dieu qui est fort. Y a même pas l’homme! 😉

  3. Rico
    30 avril 2018 at 8 h 02 min

    ouloulou… ça donne envie de refaire un bon tour de Lomé Force à toi frangine

    • Inda
      30 avril 2018 at 8 h 53 min

      Hahahahaha…Ne t’inquiète pas frangin. On fait juste le programme et le tour est joué! Merci pour le temps que tu m’accordes! 😉

  4. Edouard
    3 mai 2018 at 14 h 43 min

    aah! C’est beau… Tu as bien appris mes cours de photographie.. lol

    • Inda
      3 mai 2018 at 18 h 09 min

      LOL!!! Ah oui, je suis une bonne élève! hahahaha…

  5. Jeannot HODUTO
    3 mai 2018 at 14 h 43 min

    Inda! Tu es waouuuuu!

    • Inda
      3 mai 2018 at 18 h 09 min

      Merci Jeannot! 🙂

  6. Sepopo
    4 mai 2018 at 13 h 05 min

    Magnifique toutes ces photos, tu viens de me faire faire le tour complet de la ville. Mais je voudrais bien visiter également les nouveaux quartiers de Lomé, et aussi le carrefour Cica Toyota, on embarque quand ? En tout cas, je suis émue. merci à toi Inda pour le magnifique travail. Bon vent !

    • Inda
      4 mai 2018 at 13 h 34 min

      Merci beaucoup grande soeur… Pour les nouveaux quartiers de Lomé on embarque bientôt ne t inquiète pas! 😉 🙂

  7. Mable
    4 mai 2018 at 18 h 45 min

    Merci Inda pour ces agréables photos qui m’ont permis de m évader vers ces endroits que j’ai longuement côtoyer et qui me manquent terriblement aujourd’hui

    • Inda
      4 mai 2018 at 23 h 59 min

      Merci de m’avoir lue grande soeur! 🙂

  8. Mawulolo
    29 mai 2018 at 11 h 39 min

    Là, tu es dans le quartier administratif non loin des 4 ministères (pour ta photo)
    J’ai fréquenté dans la zone la célèbre école la Marina qui était, antan, une référence
    Merci pour le tour d’horizon digne de « Si Lomé m’était conté » de Yves Marguérat, lu par Séna Koissivi

    • Inda
      29 mai 2018 at 11 h 47 min

      Oui oui, pour ma photo tu as trouvé. Je connais l’ecole la Marina. En effet,elle reste l une des meilleures écoles d’antan. Merci pour le commentaire. Des compliments pareils venant de toi c est un honneur!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *